Le Grenelle de l'environnement

Aller en bas

Et vous, votre avis sur le Grenelle de l'environnement, un an après ?

0% 0% 
[ 0 ]
9% 9% 
[ 1 ]
18% 18% 
[ 2 ]
27% 27% 
[ 3 ]
18% 18% 
[ 2 ]
18% 18% 
[ 2 ]
9% 9% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 11

Le Grenelle de l'environnement

Message  philrédac le Ven 10 Oct - 10:11

Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre beaucoup de confrères journalistes affirmer dans les médias que 70% des Français étaient "globalement satisfaits" du Grenelle de l'environnement, un an après ses débuts. C'est un sondage IFOP, réalisé les 4 et 5 octobre derniers. Vous pouvez consulter les résultats ici :
http://www.ifop.com/europe/sondages/opinionf/grenelletransport.asp

Petite précision qui semble avoir échapper à certains (juste une quasi majorité... on en tirera les conclusions que l'on veut) : lorsque l'on y regarde de plus près, il s'agit de mesures proposées au gouvernement, en aucun cas toutes votées ou déjà appliquées.

Alors, mini sondage pour Aquatic : et vous, un an après, ça vous fait quoi, le Grenelle de l'environnement ? A vous de voter ! Et n'hésitez surtout pas à argumenter ici...
avatar
philrédac

Messages : 1725
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Sylvain M le Ven 10 Oct - 11:54

1 an, heure du bilan. C'est vrai que pour le moment on ne voit pas grand chose. Tout simplement parce que pour le moment il n'y a pas de vrai décret applicatif. Seul exception le bonus-malus sur l'achat de véhicule dit propre

Petit rappel du déroulement de la mise en place prévu :
- loi Grenelle 1, composée de 47 articles, fixe les grands principes : en clair c'est une loi d'orientation qui reprend les conclusions du Grenelle et les fait valider par le parlement.
- Un deuxième texte (Grenelle 2), détaille les modalités techniques pour la mise en place des mesures, c'est une loi dite d'application principalement pour les bâtiments et les transports. On en est pour le moment à cette étape, cette loi étant examiné par le Conseil des ministres et transmis au parlement. C'est un des textes les plus importants et c'est pour cela que les discutions sont relancées depuis ces dernières semaines...
- un troisième texte (grenelle 3) sera un ensemble de texte d'application notamment pour l'agriculture. Ce texte sera lié à la loi finance 2009 et c'est ce texte qui sera la clé de voûte de l'ensemble des mesures. Et celui sur lequel les différents lobbyings (entreprises aussi bien associatif) vont le plus essayer de peser...

En clair pour moi il y'a plusieurs points importants :
- c'est la première fois que se réunissent réellement (les autres fois ça ne ressemblait pas à grand chose) à la fois les différentes associations de protection de l'environnement, les industriels, l'Etat, les représentants de l'agriculture ... et réussissent à s'entendre suffisamment pour aboutir tantôt à un consensus tantôt à des concessions même s'ils seront encore sujets à discussion.
- ça a ouvert le débat et les propositions fuses : on entend presque plus de "on pourrait faire ça..." que des "il ne faut pas faire ça..." dans notre pays spécialisé dans les revendications négatives et immobilistes ça change.
- on a jamais parlé autant parlé d'écologie ou d'environnement pour reprendre le terme à la mode.

Bref, une lueur d'espoir... à voir si les écolo-pessimistes et les retro-industriels ne font pas souffler chacun de leur côté jusqu'à l'éteindre...

Sylvain M

Messages : 81
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Eiffel le Ven 10 Oct - 12:09

allez...je commence...

pour moi c'est de l'habillage...un coup de peinture "verte" (mais vert kaki alors Rolling Eyes ) destiné à camoufler la poussée de lobbies
- lobby des industriels de l'agro pour nous vendre les prétendus "bio-carburants" et bientôt les OGM
- lobby des pro-nucléaires pour nous vendre du tout électrique

c'est un peu lapidaire comme résumé...mais ce n'est qu'un début Laughing

t'as bien fait de lancer le sujet Phil ! Laughing

Eiffel

Messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Nath le Ven 10 Oct - 22:36

je suis d'accord avec le propos d'Eiffel, et je vois en plus les taxes et l'argent qu'on va encore ponctionner au contribuable pour tel ou tel pretexte... de la poudre aux yeux !
Toutes les lois, les belles paroles n'empêcheront pas l'homme de détruire son milieu tant que l'argent sera au-dessus de tout et que l'Homme n'aura pas compris qu'il n'est pas cette forme de vie supérieure qu'il croit être mais une petite chose au milieu d'un grand tout duquel il dépend totalement.
avatar
Nath

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Eurky le Sam 11 Oct - 0:55

Je rejoins l'avis général en disant que le compte n'y est pas ... et c'est bien triste ... surtout quand on vois les milliards déboursé actuellement pour la finance ... et pour l'écologie ? on traine des pieds ...
Dans le fond je me demande si cette situation "n'arrange" pas certain, comme par exemple les Etats Unis, la Russie et le Canada qui se disputent actuellement les ressources du sous sol Arctique devenant théoriquement exploitables par la forte fonte des glaces.
Pas de chance pour les ours polaires ...

Eurky

Messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Eiffel le Sam 11 Oct - 1:51

Eurky a écrit:
Pas de chance pour les ours polaires ...

je ne sais pas pour vous...mais moi ça me fout le moral à zéro désormais quand je vois des images d'ours polaire No surtout quand je pense que mes filles verront peut-être leur disparition...

quand j'étais enfant on parlait surtout des éléphants, des rhinocéros,...des orang-outang...mais pas des ours blancs pale

Eiffel

Messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  philrédac le Sam 11 Oct - 8:43

À noter qu'au Canada, il y a une volonté de plus en plus grande de protéger l'environnement de l'Arctique, et le grand public y est de plus en plus sensible. Stephen Harper, le 1er ministre, est très impopulaire. Il devrait dégager. Non seulement lui, mais aussi sa politique d'alignement systématique avec le grand voisin du sud. Il y a donc des chances que la tendance soit inversée. Mais impossible de dire si cela suffira à ne serait-ce que retarder l'avenir sombre de notre ours polaire...

Quant à l'Alaska, rappelons que c'est le pittbull à rouge à lèvre Sarah Palin qui est gouverneur là-bas... Celle-là même qui a une dépouille de grizzli (flingué par son grand-père, ce dont elle est très fière) qui orne son bureau. Evil or Very Mad Et rappelons aussi que Bush a autorisé récemment les compagnies pétrolières et gazières à prospecter jusque dans les réserves naturelles, au nom de la sacro-sainte indépendance vis-à-vis des ressources énergétiques. Sans parler des magouilles de la Palin pour faire construire un gazoduc en plein territoire protégé... J'en avais d'ailleurs parlé sur mon site, voir la news du 30-08-08 :
http://pagesperso-orange.fr/philippe.chevoleau/actualite.html

Et la Russie dans tout ça ? On l'a bien compris, pour redevenir une grande puissance, elle récupère toutes les ressources naturelles qu'elle peut, n'hésitant pas à employer des méthodes musclées (cf. Géorgie récemment). Le fait de planter un drapeau russe sous l'Arctique, en territoire canadien, n'était pas anodin.
avatar
philrédac

Messages : 1725
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  David.Charmillon le Sam 11 Oct - 17:29

Bonjour,
Haaa, cette question du grenelle ...

Pour ma part, je pense qu'il faut démarrer un jours, ce lancer à l'eau, si j'ose dire ainsi.
Il n'est pas aisé de faire de l'écologie une "politique" car cela n'a rien à voir avec la politique, c'est juste une question de bon sens que de ne pas se tirer une balle dans le pied, pour la métaphore...

Etre obligé de promulguer des lois, amendements et circulaires signe là une orientation positive, tout au moins dans l'esprit.
Il y a toujours eu, et il y en aura toujours, qui tireront la couverture à eux et pervertirons le système sous prétexte de lois environnementales.
Que dire des chaudières à Bois qui affichent des prix bien supérieurs au materiel fonctionnant au fioul sous pretexte qu'il y a une prime d'état pour les matériels sur lesquels figurent le label "flamme verte"... Je ne comprends pas.
Et que dire des panneaux solaires hors de prix, qui ne sont pas recyclables ?
Je ne cite que ces exemples,mais la liste pourrait être bien longue et si l'on part du principe que seul les riches peuvent "penser" à l'écologie, on en conclue donc que les pauvres qui ne peuvent acheter du materiel "eco" restent pauvres et sont ceux qui polluent ...

Moi je ne suis aps d'accord avec ça, la pensée "grenelle" est une direction globale, l'action reste locale à ce jour mais est inscrite dans beaucoup d'ésprits d'humains responsables.

J'y crois mais ce n'est qu'un tout petit début, un "précédent" comme dirait l'autre

Salutations

David
avatar
David.Charmillon

Messages : 124
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Sylvain M le Dim 12 Oct - 22:48

Nath a écrit:je suis d'accord avec le propos d'Eiffel, et je vois en plus les taxes et l'argent qu'on va encore ponctionner au contribuable pour tel ou tel pretexte... de la poudre aux yeux !
Toutes les lois, les belles paroles n'empêcheront pas l'homme de détruire son milieu tant que l'argent sera au-dessus de tout et que l'Homme n'aura pas compris qu'il n'est pas cette forme de vie supérieure qu'il croit être mais une petite chose au milieu d'un grand tout duquel il dépend totalement.

Il faut sortir du négatisme "L'Homme est mauvais, il détruit pour de l'argent" c'est vrai. Mais tout le monde sait (mis à part quelques illuminés) que l'Homme n'est pas la forme de vie supérieure, que notre mode de vie détruit le monde...
Personnellement, ces discours me lassent un peu (sans animosité aucun Nath)parceque ça ne fait pas avancer les choses.
Maintenant que tout le monde a bien culpablisé il faut passer à l'étape suivante : qu'est ce qu'on fait...

Il ne faut pas dire rien ne change, le Grenelle n'est pas appliqué, on va tous mourrir (j'exagère un peu volontairement) mais dire "appliquer le Grenelle" ce sera un bon début.
Et je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que "c'est encore le contribuable qui paie". Le prix des voitures n'a pas augmenté suite à la "prime verte", les prospectus ne sont pas devenus payants malgré la taxe "Eco-Folio".
L'eco-participation sur le traitement des DEEE a permis la mise en place de leur collecte et traitement de façon gratuite (pour les particuliers comme les collectivités )pour une augmentation plus que minime des prix.

Alors oui, moi je crois que c'est possible... si on change le négatisme en pragmatisme.
Je rêve du moment où les commentaires politiques de l'opposition (qu'elle soit à droite ou à gauche) ne seront plus des critiques stériles mais des propositions...

Mais j'avoue je suis un éternel optimiste, surtout que je n'aurais jamais cru que ce type d'avancée viendrait d'un grouvernement de droite...

Sylvain M

Messages : 81
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Nath le Dim 12 Oct - 23:25

Sylvain M a écrit:
Nath a écrit:je suis d'accord avec le propos d'Eiffel, et je vois en plus les taxes et l'argent qu'on va encore ponctionner au contribuable pour tel ou tel pretexte... de la poudre aux yeux !
Toutes les lois, les belles paroles n'empêcheront pas l'homme de détruire son milieu tant que l'argent sera au-dessus de tout et que l'Homme n'aura pas compris qu'il n'est pas cette forme de vie supérieure qu'il croit être mais une petite chose au milieu d'un grand tout duquel il dépend totalement.

Il faut sortir du négatisme "L'Homme est mauvais, il détruit pour de l'argent" c'est vrai. Mais tout le monde sait (mis à part quelques illuminés) que l'Homme n'est pas la forme de vie supérieure, que notre mode de vie détruit le monde...
Personnellement, ces discours me lassent un peu (sans animosité aucun Nath)parceque ça ne fait pas avancer les choses.
Maintenant que tout le monde a bien culpablisé il faut passer à l'étape suivante : qu'est ce qu'on fait...

Il ne faut pas dire rien ne change, le Grenelle n'est pas appliqué, on va tous mourrir (j'exagère un peu volontairement) mais dire "appliquer le Grenelle" ce sera un bon début.
Et je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que "c'est encore le contribuable qui paie". Le prix des voitures n'a pas augmenté suite à la "prime verte", les prospectus ne sont pas devenus payants malgré la taxe "Eco-Folio".
L'eco-participation sur le traitement des DEEE a permis la mise en place de leur collecte et traitement de façon gratuite (pour les particuliers comme les collectivités )pour une augmentation plus que minime des prix.

Alors oui, moi je crois que c'est possible... si on change le négatisme en pragmatisme.
Je rêve du moment où les commentaires politiques de l'opposition (qu'elle soit à droite ou à gauche) ne seront plus des critiques stériles mais des propositions...

Mais j'avoue je suis un éternel optimiste, surtout que je n'aurais jamais cru que ce type d'avancée viendrait d'un grouvernement de droite...

J'envie ton optimisme, Sylvain mais je suis loin d'être certaine que "tout le monde a culpabilisé" comme tu le dis. Si c'était le cas, la protection de l'environnement avancerait plus vite, et nous n'aurions pas besoin de lois et d'être pris par la main pour améliorer les choses.
L'écologie est devenue une sorte de mode, on nous la sert à toutes les sauces, certains se font de l'argent sur ce concept. Désolée que mon discours soit lassant mais ma vision de l'Homme ne me permet pas d'être positive... du moins sur ce sujet Wink
avatar
Nath

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Sylvain M le Lun 13 Oct - 11:14

Bah ce n'est pas ton discours en particulier, c'est le discours qu'on entend en géneral.

Le problème est surtout qu'on a pas forcément la possibilité d'être plus écologiste.
Je veux bien moi d'une voiture qui pollue pas, mais y'en a pas. Je veux bien prendre les transports en commun, mais avec mes horaires très fluctuants c'est pas possible.
Je veux bien manger bio, mais pour le moment c'est pas possible.
Je veux bien être eco-responsable et je le suis le plus possible.... mais c'est pas simple économiquement.

Donc sans grosses impulsions du haut on y arrivera pas. Après je suis d'accord avec toi, il faut que chacun se prenne aussi par la main et cesse de se reposer sur les autres.

Sylvain M

Messages : 81
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  philrédac le Lun 13 Oct - 12:18

Je trouve très intéressant de constater que pour le moment, on a 50% de dubitatifs et 50% de (plus ou moins) convaincus !
Par contre, peu de votants pour le moment... alors, personne d'autre ne veut donner son avis ?

A+
avatar
philrédac

Messages : 1725
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Eiffel le Lun 13 Oct - 14:19

David.Charmillon a écrit:Et que dire des panneaux solaires hors de prix, qui ne sont pas recyclables ?

David

scratch comment ça ?...c'est curieux ta remarque...et ça me surprend je dois dire...un panneau solaire (photovoltaique) c'est n'est pas bien "compliqué" en terme de composition...on y trouve du verre, du silicium, de l'alu pour la structure, du cuivre pour les cables...qu'est-ce qui n'est pas recyclable la dedans...je vais tacher de me renseigner car je n'avais pas encore pris le problème par ce bout là.

Sur ce que je sais, un panneau photovoltaique a remboursé sa dette écologique en 4 à 5 ans. Cela signifie qu'il lui faut produire de l'énergie (ici de l'électricité) pendant 4 ou 5 ans pour arriver à compenser l'énergie qui fut nécessaire à sa construction et celle qui sera nécessaire à sa destruction...compte-tenu de ce que ces panneaux ont des performances annoncées à 80% au bout de 20 ou 25 ans...on peut dire qu'ils remboursent largement leur dette non ?

le cout est un autre problème...pas si insurmontable que cela si vous voulez mon avis Wink

(j'ai les même à la maison Wink )

Eiffel

Messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  David.Charmillon le Lun 13 Oct - 20:07

Bonsoir,
il est incontestable que le solaire est inscrit parmis les technologies d'avenir, à mon avis.
Les technologies futures auront l'avantages de proposer des materiaux entièrement recyclables, dont le bilan énergétique sera d'un impact faible pour l'environement, j'en rêve.

Mais actuellement, quid du recyclage du Silicium contenu dans les panneaux photos-voltaiques, et quid de la durée de vie des panneaux et par concéquent de leur bilan énergétique ???


David
avatar
David.Charmillon

Messages : 124
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Eiffel le Mar 14 Oct - 14:09

je ne te répondrais pas sur le recyclage du silicium que je ne connais pas, (même si à priori cela ne me parait pas être insurmontable...ça doit bien pouvoir se fondre se truc là Laughing )...les quelques recherches que j'ai pu faire hier semblait indiquer que effectivement la filière n'existe pas...mias pas parceque ce n'est pas réalisable...juste parceque il n'y a pas encore de matière à recycler...

par contre sur la durée de vie des panneaux on a déjà des informations. ils sont garantis à 80% de rendements après 20 ou 25 de vie...et sauf erreur de ma part, les plus anciens en fonctionnement on une 50 aine d'années...

enfin, il est clair que l'énergie la moins polluante...c'est encore celle que l'on ne consomme pas lol! ...mais ce n'est pas forcément le chemin que l'on prend Rolling Eyes

oups...j'arrête là ! Sylvain va trouver que je suis trop pessimiste Laughing Bon OK Sylvain, tu as raison, il faut positiver, ce qui est pris n'est plus à prendre...mais il ne faut pas se voiler la face non plus...

je suis optimiste et je pense à mon niveau pouvoir changer les choses...sinon je ne ferais pas ce que je fais au quotidien (comme beaucoup, je trie etc...) et si j'étais seulement critique je profiterais (comme beaucoup d'autres...) sans me poser de questions jusqu'aux limites de mon portefeuille...

par contre je suis énervé de voir que les choses n'avancent pas assez vite, qu'on s'en remet en permanence à la "loi du marché", que les choses n'évoluent que lorsqu'elles vont dans un sens qui permet à certains d'en profiter ! je dois être vraiment vieux jeu dans ton esprit mais je crois que d'autres modes de régulation sont possibles...où sont les vraies décisions politiques ? celles qui s'appliqueraient à tous, pour le bien de tous...pas juste celles qui rencontreraient les intérêts de quelques uns ? pour prendre des exemples concrets : qu'est-ce qu'on attend pour interdire la vente ampoules à incandescence ou interdire l'éclairage des centres commerciaux la nuit ?

Nath a bien résumé mon état d'esprit en fait "L'écologie est devenue une sorte de mode, on nous la sert à toutes les sauces, certains se font de l'argent sur ce concept. Désolée que mon discours soit lassant mais ma vision de l'Homme ne me permet pas d'être positive... du moins sur ce sujet "

plus qu'une mode...c'est surtout devenu un nouveau marché... pale

bon allez, je m'emballe, je m'emballe...on discute hein, c'est tout Laughing

Eiffel

Messages : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Sylvain M le Mar 14 Oct - 15:47

Eiffel a écrit:
oups...j'arrête là ! Sylvain va trouver que je suis trop pessimiste Laughing Bon OK Sylvain, tu as raison, il faut positiver, ce qui est pris n'est plus à prendre...mais il ne faut pas se voiler la face non plus...

Laughing J'exagère un peu c'est vrai dans mon "soyons positif", j'essai juste de garder la tête froide dans le pessimisme ambiant. Les gens négatifs ne font rien de bon.

Eiffel a écrit:
pour prendre des exemples concrets : qu'est-ce qu'on attend pour interdire la vente ampoules à incandescence ou interdire l'éclairage des centres commerciaux la nuit ?:


La fin des ampoules à incandescence a été soumis au Sénat par la"Mission commune d’information sur la sécurité d’approvisionnement électrique de la France et les moyens de la préserver". Je ne parviens pas à remettre la main sur le texte aboutit mais on a entendu il y'a quelques mois qu'un texte interdisant leur vente pour 2010 devait être voté.
Remarque : ça a déjà été voté dans d'autres Pays (Espagne notamment).

Pour les centres commerciaux, je suis totalement d'accord avec toi. Bien que certains te diront : de tout façon les centrales nucléaires tournent....

Quant au silicium si je ne me trompe pas, les critiques ne portent pas sur l'impossibilité de le recycler (il semblerait d'ailleurs qu'une partie de celui qui est utilisé dans la fabrication des panneaux proviennent de réutilisation direct de produits de l'industrie, à vérifier) mais sur les pollutions liées à l'utilisation des produits chimiques lors de sa purification.

A partir de là le bilan environnemental est toujours sujet à discution, vu la multiplicité des paramètres à prendre en compte...

Sylvain M

Messages : 81
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  David.Charmillon le Dim 19 Oct - 9:24

Hop hop hop,
Peu de messages de ma part cette semaine, mais j'ai tout de même continuer à lire ...

Il me semble que le péssimisme n'a rien à voir avec le négativisme.
Je m'explique, être pessimiste c'est avoir en soit une idée de ce qui pourrait changer pour que cela soit meilleurs.
Ëtre négatif, c'est (pour faire court), tout peindre en noir, le standby.

Patience patience, en 20012 les lampes à incandescence seront interdites en France.
Les nouvelles normes environementales seront appliquées pour la rénovation des maisons, et pour le neuf.
Déjà que les usines de fabrication de tube Fluo ont délocalisé en Europe de l'Est ...C'est un mieux pour nos rivières, maintenant les polluants sont rejetés dans les rivières qui ne passe pas derrière chez moi.

La législation sur l'assainissement des eaux usées (les fosses séptiques et station d'épuration) datant de 1996 (je ne suis pas sur mais je ne doits pas être loin) est en passe de s'appliquer, pour les particuliers !!!
Moi cela m'a coûté 5000 € !!

Mais voilà, aujourdhui, il y a des ecrevisses et des loches dans la rivière qui passe chez moi.
Seules des poissons sauvages sont présents, que des Truites farios, pas des arc en ciel.


Comme quoi ca avance, ca avance, n'arrêtons pas de réfléchir et trouver des solutions, plus tard il sera trop tard ...

David
avatar
David.Charmillon

Messages : 124
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  philrédac le Lun 20 Oct - 10:19

Sylvain a raison : c'est vrai que maintenant, parler d'environnement ne fait plus forcément penser à des vieux hippies illuminés. C'est un bon point.

Mais ce qui m'ennuie quand même, ce sont ces principes de "pollueurs / payeurs" ou de "je me paie le luxe de ne pas polluer". Deux situations extrêmes mais qui finalement se rejoignent : si tu as de l'argent, tu as le choix (polluer ou ne pas polluer). Je me demande s'il n'y a pas une troisième voie, qui permettrait d'encourager ceux qui ne veulent pas polluer, et quel que soit leur niveau de vie (c'est bien beau d'encourager le solaire, mais quid de tous les locataires, qui n'ont aucune prise sur des propriétaires pas toujours ouverts ? Ca ne concerne encore qu'une minorité, et ce n'est pas avec eux qu'on peut réellement faire baisser notre consommation électrique usuelle - hors solaire, je veux dire -).

Pour terminer, je trouve assez hypocrite de toujours faire culpabiliser le commun des mortels tandis que nos industries continuent à recracher leurs s..peries sans trop de soucis (ça va des usines jusqu'aux poids-lourds... qui sont systématiquement "oubliés"). Sans parler de la mascarade des mois d'été, notamment en Provence, où certains jours il est interdit de rouler à plus de 110 sur l'autoroute... Je n'ai jamais vu beaucoup d'automobilistes respecter ça (si au moins il y avait des panneaux de rappel de temps en temps, ça aiderait aussi...) : je me fais doubler par tout le monde !

Evidemment, c'est toujours ça de gagné... mais s'attaque-t-on vraiment aux problèmes, ou bien n'est-ce qu'une façade, permettant justement de ne pas trop en faire encore pendant quelques années ? Bref, une vraie bombe à retardement qu'on laissera aux générations futures (en étant optimiste, car au train où l'on va, je crois bien que les désastres majeurs vont être pour notre pomme...).

A+
avatar
philrédac

Messages : 1725
Date d'inscription : 16/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grenelle de l'environnement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum